İçeriğe geç →

Yasmina – 1 – Jeune Arabe, d’intimidante à so

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Edging

Yasmina – 1 – Jeune Arabe, d’intimidante à soComme chacune de mes histoires, cette histoire est réelle. Elle a eu lieu lorsque je vivais sur Paris pendant quelques années. Elle n’a pas été arrangé, fantasmée ou déformée. Par soucis de discrétion les prénoms et les lieux ont pu être changé.J’avais rencontré Yasmina sur Tinder. Une sublime marocaine de 23 ans, 1m72, la silhouette athlétique, brune, le teint mâte, de fins yeux marrons qui vous plonge dans un regard de feu intimident. Elle avait des formes plus qu’avantageuse selon ses photos, elle était classe et provoquante en même temps, avec une grosse poitrine.Après une brève après-midi de discussion nous avions décidé de nous rencontrer le soir même (un vendredi) dans sa résidence universitaire pour une soirée “Netflix and Chill”. La finalité de la soirée était donc plus ou moins clair. Je me rendais donc à sa résidence sur les coups de 22h, totalement détendu et confiant comme à mon habitude. Ce genre de résidence étant accessible seulement via un badge, je lui envoie un message lorsque j’arrive pour qu’elle vienne m’ouvrir. J’attends 1 minutes avant de voir une magnifique créature sortir de l’ascenseur et marcher vers moi avec un sourire en coin et un regard plein de fourberie. Elle est habillée avec un t-shirt blanc moulant avec un gros, très gros décolleté et un jean-slim mettant parfaitement en valeur un cul à faire bander un mort et une jolie queue de cheval… Clairement, elle sait ce qu’elle veut et ça se voit à sa tenue. Je n’ai pas pour habitude mais j’ai été quelque peu intimidé et surtout très perturbé par cette fille. Elle est ultra sexy et dégage une aura. Elle m’ouvre, on se fait la bise et on discute le temps d’arriver à sa chambre. Elle me sert un verre en me disant :-Qu’est-ce que tu veux boire ? J’ai du rhum deux sorte de rhum arrangé. Je ne te proposerais que de l’alcool fort ce soir, je veux qu’on soit particulièrement détendu.Wow, je reste bloqué quelque second lorsqu’elle me dit ça avec son sourire malicieux, j’ai du mal a y croire. Pour ne pas perdre la face je lui dis en rigolant :-Je prendrais la même chose que toi mais méfit toi, si on commence comme ça tu vas avoir du mal à me suivre et c’est toi qui vas vouloir arrêter avant moi.Elle a rigolé en me donnant mon verre. On a commencé a regardé une série ensemble en plaisantant assis côte à côte sur son lit une place. Ses mains se posait de temps en temps sur mes épaules, mon avant-bras, mais sans jamais trop s’attarder, des jeux de regarde, de lèvre et sourire s’échange pendant une heure/une heure et demi. Elle jouait avec moi, elle avait senti qu’elle avait l’ascendant psychologique au début. Je n’étais pas habitué à être la sourie, en général je suis plutôt le chat qui joue avec la sourie avant de décider quand est-ce qu’il veut la manger. Bien décidé à reprendre le dessus, je suis d’avantage tactile, lui propose un nouveau verre et je réoriente la discussion sur sa présence sur tinder, les raisons, ects…-Oh tu sais Tinder pour moi c’est un passe-temps, j’y vais quand je m’ennuie et …-Oh c’est un passe-temps ? C’est la réponse bateau que toutes les filles qui n’assume pas sorte ça. Dis-je en lui coupant la parole et en rigolant.-Haha mais non laisse-moi finir, je m’assume totalement. J’y vais quand je m’ennuie et quand j’ai envie bakırköy escort de baiser.-Ah bah voilà au moins c’est clair. Et tu trouves souvent des proies ? T’as plutôt l’air chausseuse donc…-Et ben écoute détrompe toi, je sais que je fais cet effet et c’est voulu, je test les mecs et je veux voir s’ils sont assez fort pour moi, sinon il se brise rapidement à mon contact…-Ah… Et au final tu es comment ?… Lui répondis-je avec un sourire narquois.-En réalité je suis plutôt… Docile dirons-nous… j’aime être prise en main et obéir. Mais ça se mérite tu sais…La soirée se déroule et l’alcool commence à se faire fortement sentir des deux côtés, je suis complètement débridé et lui lance alors un :-Donc tu me fais venir dans ta chambre pour un netflix and chill, me fait picoler en me laissant clairement comprendre tes intentions, tu me dis que tu aimes être dominé et tu restes là à ne rien faire ? Pour moi ça ressemble plus à du vent qu’autre chose…Elle me regarde un instant avec un regard impassible… Puis son visage s’ouvre avec ce sourire narquois qu’elle porte si bien puis me elle me saute dessus et commence à m’embrasser en frottant sont entrejambes à mon sexe. Elle et sur moi, on s’embrasse sauvagement pendant environ une minute, ses mains me serre les épaules, les avant-bras, passe sous mon tshirt. Je laisse les mienne trainer le long de son dos sous son maillot, je passe devant malaxer ses gros seins sous son soutien-gorge. J’alterne entre sa bouche et son cou, entre bisous et petites morsures sur sa lèvre inférieure et sa nuque en lui tirant les cheveux attachés en queue de cheval. Sans s’arrêter de se frotter à ma bite, m’arrache mon t-shirt, me mords l’oreille et s’enlève de mes jambes en rigolant. Je la regarde debout avec son sourire narquois et me lève vers elle en lui disant de revenir. Elle s’approche en rigolant, me repousse le visage lorsque je m’approche pour l’embrasser et se baisse pour me lécher le torse, morde les tétons et me griffer les abdos. Elle remonte à mon visage, s’approche de moi et me dit en rigolant :-J’ai une bien meilleure idée.Elle fourre alors sa main dans ma bouche avant de la plonger dans mon caleçon. Elle m’enduit la bite de ma salive rependue sur sa main avant de défaire les boutons de ma braguette et de sortir ma bite pour me branler bien fort. -Huum putain c’est bon-Tu m’avais caché que tu avais une aussi grosse bite-Tu m’avais caché que tu étais aussi chaude-Tu n’as encore rien vu. Me susurre-t-elle à l’oreille avant de me la lécher.Elle se met alors à genoux et commence à me sucer la bite goulument. Elle commence en me branlant d’une main en me suçant et aspirant le bout de ma bite, elle alterne ensuite avec des gorges profondes en accrochant ses mains à mes fesses et en me poussant au fond de sa bouche. Je suis complètement dingue.-Oh putain mais quelle salope tu fais.-Ah, ça y est tu commences à me respecter.-Putain je n’imaginais pas que t’étais aussi affamé.-T’aime ça hein ? T’aime que je te suce la bite hein ?-Oh putain oui, vas y reprendre là et tait toi.Sur cet ordre elle me crache un grand coup sur la bite. Ma queue toute en tière dégouline de bave et crachat, son visage et pleins de salive. Elle se met à m’astiquer la queue en me provoquant verbalement.-Oh ben alors on beşiktaş escort a du mal à tenir ? Ne me dit pas que t’es faible à ce point là-Ferme-la et suce-moi putain.Lorsque je prononce cette dernière phrase je lui chope la queue de cheval et lui fourre ma bite dans la bouche. Je lui fais faire des vas et viens et ajoute de temps en temps des coups de rein. Après quelques minutes elle me pousse les jambes et se relève :-Maintenant j’ai envie que tu me baise-Je vais te faire hurler quand tu vas la prendre dans ta chatte.Je lui enlève sa ceinture et déboutonne son jean pendant qu’elle enlève son haut et son soutif laissant apparaitre d’incroyable sein. Je les lèche rapidement avant de récupérer une capote dans mon jean posé par terre et la pousse contre le lit. Je la mets sur le côté, m’allonge à côté d’elle et glisse ma queue dans la chatte. Elle est tellement trempée qu’elle rentre toute seule.-Oh ouiiii vas-y c’est bon.Je la baise comme ça en lui agrippant ses énormes seins, ses fesses. Sous l’assaut de mes coups de rein je l’entends partir en trans toujours un peu plus.-Vas-y, vas-y, vas-y putaiiiiiin. Oui baise moi bien fort-Oh vas-y, déchaine-toi-Oh oui putain prends moi la chatte, déchire-moi avec ta bite.La main en arrière elle att**** mes cheveux et me les tiens pendant que je la baise toujours sur le côté. Après quelques minutes dans cette position elle me fait comprendre qu’elle veut changer et me dit :-Assit toi au bord du lit, je veux m’amuser un peu.Je me pose alors assit au bord du lit, elle vient se positionner au-dessus de moi et d’un coup de main, fait rentrer ma bite en elle. Elle commence à me chevaucher en couinant, son front transpirant collé au mien, ses mains moites cherche un endroit sur lequel se reposer, mes cuisses, mes épaule, mes pectoraux, mon cou… Elle m’embrasse, elle me mord l’oreille gauche, le cou ou la lèvre. Elle tire sa langue à la recherche de la mienne, elle m’excite, me lèche le cou et hurler de plus en plus fort. Je grogne en l’entendant et en la voyant complètement déchainer. Elle devient plus sensuel que sauvage.-*Haan, han*, oui c’est.. *Han* C’e.. *Han* C’est bon, bien profond.-Oh oui, putain c’est bon. Ooh t’arrête pas, coulisse bien sur ma queue.-Je la sens bien, bien dur en moi c’est.. *Han*.. C’est tr.. *Han* Trop boooonJe l’embrasse et je la sens se crisper, elle accélère ses mouvements de vas et vient de haut en bas, elle plante alors ses ongles dans mes épaules et hurle comme une déchaîné-Oh putain oui, je viens oui oui ouiiiiiElle tremble en hurlant et s’arrête quelques secondes… Je pense que c’est fini lorsqu’elle se redresse doucement et que son visage de démon revienne à nouveau.-“J’en ai pas fini avec toi… Je vais continuer de te baiser jusqu’à ce que tu n’en puisse plus.. Et après…” dit-elle en souriant.-Et après ? Répondis-je satisfait-Après je vais te sucer toute ton énergie, jusqu’à la dernière goutte qui sortira de ton gland gonflé… Termina-t-elleElle se remet aussi tôt à me chevaucher mais j’ai autre chose en tête. Je le repousse, me lève et la projette en avant contre le lit et me me place debout derrière elle avant de la pénétrer en levrette. A nouveau bestiale je commence par la prendre par le cul puis lui mettre des fessés.-Han, han, Prends mooooiii… han, beylikdüzü escort chhh.. Haan, Cheveux … Balbuties-elle sous l’assaut de ma queue-Quoi? J’ai rien compris.-Prends moi par les *han han*, cchhh.. *han oui* Cheveux, baise-moi bien fort. *haaan*Je lui choppe énergiquement les cheveux en la tirant en arrière et lui mettant une fessé.-Vas y prends ça putain, oh oui t’aime ça hein? Hein?-Oui baise moi, baise-moi comme une chienne.Je tire ses cheveux de lui en plus fort, elle est complètement cambrée en arrière et ne tiens plus sol que par les jambes, elle cherche un endroit où poser ses mains mais elle n’a rien de disponible. Après quelques minutes ainsi Je la sens jouir dans un râle profond, elle hurle à la mort. Je sens ses jambes fléchir, elle ne tient plus et je la reposer en avant. D’un coup de fesse en arrière elle fait sortir ma bite de sa chatte. Cette fois c’est elle qui me pousse contre le lit, je tombe assis au bord et elle se met à quatre pattes devant moi avant de prendre ma bite dans la bouche. Elle enlève la capote en raclant ses dents sur ma queue tout en me regardant droit dans les yeux, la belle salope. Je gémis doucement de douleur et d’excitation. Une fois la capote complètement enlevé de ma bite, elle me la crache par terre tout en continuant de me regarder droit dans les yeux sans broncher, sans sourire. Elle commence alors à me pomper bien fort, elle alterne la vitesse, les mouvements de langues. Elle joue avec mes couilles d’une main, de l’autre me branle en même temps. Elle accélère et me branle de plus en plus vite, elle ne s’attarde plus que sur mon gland avec la langue et s’amuse de ma “souffrance”. Elle s’arrête un peu de me sucer et crache en grand coup sur ma bite. Elle commence alors a me branler comme une taré avec un grand sourire, elle va aussi vite qu’elle peut puis arrête complètement. Je prends sa tête avec mes deux mains, la bloque à mi-hauteur de ma bite et commence à lui baiser la bouche a base de coup de rein énergique. Je suis épuisé et tiens à peine 2 minutes mais elle veut me torturer, elle ne veut pas me faire jouir tout de suite. Elle commence alors a me lécher le gland sans rien faire d’autre, puis des petit mouvement de doigt s’ajoute. Elle me Edge le gland, je suis au bord de la rupture et elle le sent. Cette fois s’en est fini de moi, elle se remet a me sucer et me branler énergiquement et je me sens venir.-Oh putain je viens, ooooohhh ouiii putaiiiiiinJe déverse des flots continues de sperme dans sa bouche, elle m’aspire la bite sans s’arrêter même lorsque j’ai fini de gicler. C’est beaucoup trop sensible et je la supplie d’arrêter. Elle s’arrête une dizaine de seconde plus tard et se met accroupi devant moi et avec un regard provoquant et un large sourire elle ouvre la bouche et déverse petit à petit une large quantité de sperme. Je n’en reviens pas d’avoir autant joui… et qu’elle ait absolument tout gardé. Elle le laisse couler le long de son menton et tomber sur son corps. Elle en étale une partie sur ses seins, en récupère une autre avec sa main qu’elle s’empresse d’avaler…-Mais quelle salope… Je lâche alors, a bout de force.-Ce n’est que le début tu sais… me répond-elle en rigolant.On s’est allongé un peu côte à côte, transpirant, dégoulinant de sueur, de mouille et de sperme… avant que la bête recommence à me sucer et que nos ébats dur une grosse partie de la nuit… Je suis reparti de chez elle vers 5h30 du matin, en ayant utilisé une dizaine de capote, eu trois orgasmes et mal à la queue tellement nous avions baisé pendant des heures… pour remettre ça le lendemain…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Kategori: Sex Hikayeleri

Yorumlar

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

pendik escort adapazarı escort adapazarı escort gaziantep escort antep escort ensest hikayeler pendik escort escort malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy çankaya escort izmir escort şirinevler escort izmir escort kayseri escort bahis siteleri canlı bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis canlı bahis sakarya escort